logo

Voir tous les articles

Comment préserver son couple avec une maladie chronique?

CONSEIL

Giacomo di Falco

Par : Giacomo di Falco

Publié il y a 4 mois

  1. Vous êtes tous les deux sur le même bateau

L’un est malade, et l’autre est désigné comme l’”aidant”. Mais c’est bien “tous les deux” que vous traversez cette épreuve. Quand l’un vit quelque chose de difficile, cela impacte l’autre instantanément! Il y a alors souvent un nouvel équilibre à trouver à deux, car les habitudes ont changé par rapport à la vie d’avant. C’est aussi l’occasion de faire des choses qu’on n’avait jamais faites avant! Qui sait?

  1. L’enfer est pavé de bonnes intentions!

Souvent, vous essayez de protéger l’autre de vos angoisses ; et cela se comprend! Mais il faut aussi comprendre que cette attitude aura très vite des conséquences sur la communication dans votre couple, et est susceptible de provoquer des conflits. On finit par ne plus rien se dire, et chacun reste avec ses interprétations, ce qui nous fait tomber dans le piège des quiproquos. Nous ne sommes jamais dans la tête de l’autre! On peut aussi se dire que si l’autre ne nous exprime rien, ou alors seulement des banalités, c’est parce qu’il a une dent contre nous, ou pire! Qu’il ne m’aime plus… Ça serait dommage d’endommager son couple à un moment où il est bon de rester soudés.

  1. Prendre soin de son couple, c’est aussi prendre soin de soi

C’est une très bonne chose de pouvoir se montrer disponible à l’autre dans le couple. Mais il est tout autant important d’apprendre à reconnaître ses limites en tant qu’individu! S’accorder un temps à soi quand c’est nécessaire, se faire un ciné, ou s’organiser un bon massage ; se laisser un peu parfois, “prendre l’air” pour se ressourcer personnellement, c’est aussi une très bonne occasion de pouvoir se retrouver! Il serait donc inutile et même énergivore de culpabiliser.

Giacomo.

share