logo

Voir tous les articles

4 conseils pour mieux vivre l’asthme en hiver 

CONSEIL

Vik

Par : Vik

Publié il y a 6 mois

L’hiver approche et l’air devient sec et froid, c’est un facteur déclencheur de crises d’asthme. Rencontre avec Aurélien, docteur en pharmacie et chef de produit médical pour l’asthme. Il te partage dans cet article ses conseils pour affronter l’hiver avec ton asthme. 

1. S’habiller chaudement et protéger ses voies respiratoires

L’air froid qui entre dans les voies respiratoires hypersensibles d’une personne asthmatique peut déclencher une crise. De plus, en hiver les virus circulent plus librement que durant les autres saisons. Si tu es asthmatique et que tu attrapes un virus comme celui de la grippe, cela peut multiplier tes crises et les aggraver. Alors pour éviter cela, tu peux t’habiller chaudement et protéger ta bouche et ton nez des courants d’air froid. Une tuque, une écharpe et un bon manteau: finalement, c'est du bon sens pour les temps froids. Aussi, je te conseille de te vacciner chaque année contre la grippe, cela limite l'exacerbation (l’aggravation) des crises d’asthme!

2. Le sport en hiver, ok mais doucement

Pour faire du sport en hiver, applique les mêmes conseils que pour le reste de l’année évitant les facteurs déclencheurs de ton asthme (le tabac, la pollution, les poils d’animaux, etc.). Mais, attention, l’air froid peut en être un aussi. Donc prends le temps de t’échauffer doucement, hydrate-toi correctement et privilégie le sport en intérieur (attention toutefois aux virus véhiculés par les autres personnes, en salle de sport notamment). Pratique une activité de préférence courte et peu intense. Et bien évidemment, garde ton traitement d’urgence sur toi. 

3. Les vacances d’hiver, c’est possible avec l’accord du médecin 

Partir à la montagne pour faire du ski est envisageable, cependant tu dois en parler avec ton médecin avant. Ton médecin de famille ou ton pneumologue doit valider que tu es en capacité de supporter l’air de la montagne avec l’effort du ski (ou du snowboard, pour encore plus de style sur les pistes). De plus, l’altitude est déconseillée, alors évite de squatter le chalet le plus haut de la montagne! Dans tous les cas, notre professionnel de santé recommande de voir un médecin pour l’asthme au moins une fois par an, alors pourquoi ne pas prévoir ce rendez-vous à l’entrée de l'hiver pour envisager les vacances sereinement? Une fois encore, toujours avoir son traitement d’urgence sur soi lors des balades en montagne (et son cellulaire pour demander de l’aide). 

4. Rester chez soi, d’accord, mais il faut chasser les poussières 

Dehors il fait trop froid pour sortir ? Ou alors (on ne le souhaite pas) nous sommes à nouveau confinés pour une vague de pandémie ? Si tu restes chez toi, pense tout de même à aérer ton lieu de vie et à retirer les poussières (en n’oubliant pas ta literie). Les acariens et la poussière sont aussi des facteurs déclencheurs. En hiver, on trouve également des moisissures dues à l’humidité. Donc même si c’est difficile d’ouvrir la fenêtre, c’est important de le faire! 

Avec ton asthme, tu es plus sensible à l’environnement. En hiver, tu dois être encore plus vigilant à prendre ton traitement de fond correctement, et apporter ton traitement d’urgence à chaque fois. En connaissant les facteurs qui déclenchent tes crises, tu peux adapter ton mode de vie. L’hiver est souvent un facteur supplémentaire donc il suffit de s’adapter en suivant ces conseils et garder son asthme sous contrôle. 

N’hésite pas à venir me poser toutes tes questions sur mon app ici : 

En espérant t’avoir aidé,

Avec tout mon amour,

Vik

Sources : 

share