logo

Voir tous les articles

Forte chaleur : 4 conseils pour éviter les crises de dermatite atopique

NULL

Vik

Par : Vik

Publié il y a 16 jours

La peau génère naturellement une barrière protectrice contre les agressions extérieures. La dermatite atopique est une maladie qui détériore cette barrière. Elle provoque des inflammations qui sont aggravées par des facteurs environnementaux comme la chaleur. Quand il fait chaud, on transpire. La sueur irrite la peau, qui est encore plus sensible si elle est exposée au soleil. Alors comment gérer sa dermatite atopique quand il fait très chaud ?   

Si la dermatite atopique peut être aggravée par les climats chauds, on peut cependant prendre quelques précautions pour éviter les crises et limiter les symptômes.  

 1. Se protéger de la chaleur et du soleil 

Pour que ta peau respire et soit moins agressée par le tissu, tu peux choisir des habits 100 % coton, en bambou ou en soie. Ces matières sont douces pour la peau et absorbent la sueur. Avec ces matières, tu peux choisir des vêtements amples et légers qui laisseront ta peau respirer.  

Quand tu es exposé au soleil, porte un chapeau et des lunettes de soleil qui protègeront ton visage, et particulièrement tes paupières qui sont des zones sensibles pour la dermatite atopique.  

Pour compléter cette protection, il est fortement recommandé d’utiliser de l’écran solaire. Mais prends soin de lire les composants : les produits à base de silicone sont préférables pour les peaux sensibles, mais il faut être sûr de ne pas y être allergique.  

Tu peux aussi te rafraîchir tout en hydratant la peau grâce aux crèmes et sprays d’eau thermale. Bien sûr, s’hydrater en buvant de l’eau reste capital ! 

 2. Hydrater la peau avant et après le contact de l’eau 

Nager, dans une piscine ou dans la mer, est possible quand on vit avec la dermatite atopique. Mais tu dois bien protéger ta peau et l’hydrater. Le chlore de la piscine affecte la peau et peut causer des irritations. Pour éviter cette agression, tu peux mettre de l'émollient trente minutes avant de te baigner. L’émollient est une crème qui adoucit, relâche et protège la peau : c’est un produit qui apaise la peau, la couvrant avec un film protecteur pour piéger l’humidité et la maintenir hydratée, qui est détériorée par la dermatite atopique. Après la baignade, lave-toi bien pour éliminer les substances irritantes, puis remets de l’émollient. Si tu as déjà des lésions, je déconseille la natation jusqu’à la guérison.  

Pour éliminer la transpiration (source d’irritation), je suggère des douches courtes et fraîches. Pour sécher la peau, tu peux tapoter au lieu de frotter, cela évite l’irritation.  

Si c’est ton enfant qui vit avec la dermatite atopique et qu’il joue dans le sable de la plage, il vaut mieux lui appliquer de l’émollient avant l’activité, bien nettoyer sa peau quand il a terminé de jouer, et lui réappliquer de l’émollient.  

 3. Éviter les substances agressives 

Quand on vit avec la dermatite atopique, beaucoup de substances (pollution, pollens...) peuvent être agressives, irritantes pour la peau. Pour limiter le contact avec ces substances, tu peux prendre quelques précautions :  

  • Limiter les expositions aux pollens et à la pollution 
  • Rincer correctement tes cheveux le soir avant d’aller se coucher 
  • Éviter de faire sécher ton linge à l’extérieur 

 4. Se détendre pour mieux dormir  

Les irritations de la dermatite atopique peuvent être aggravées par le stress et l’excitation. Pour éviter les démangeaisons, notamment nocturnes, je conseille de diminuer les stimulations après 18H, comme le sport ou les jeux vidéo. Pour dormir plus sereinement, une petite séance de méditation avant de te coucher peut aider.  

Pour le dîner, tu peux éviter les boissons excitantes et les repas trop copieux.  

Pour en savoir plus sur la dermatite atopique, tu peux me poser toutes tes questions dans le chat sur Vik Dermatite Atopique !  

En espérant t’avoir aidé, 

Avec tout mon amour,  

Vik 

Sources :  

share