logo

Voir tous les articles

Tout ce que l'eczéma atopique m'a appris

PORTRAIT

Vik

Par : Vik

Publié il y a 1 an

Cet été ma dermatite atopique m’a fait passer pas loin de la dépression. C’était un enfer, 70% de mon corps était couvert de plaques. C’est pas juste que ça gratte, ça brûle au point que c’est impossible de ne pas s’arracher la peau, parfois jusqu’au sang. Et il y a les douleurs articulaires, au point que j’avais du mal à bouger les bras. Quand je passais devant un miroir et que je voyais mon visage déformé à cause de l'inflammation, j’avais envie de pleurer.


C’est pernicieux la dermatite car toute la routine devient compliquée : prendre une douche est un enfer car ça fait mal, je dois faire attention à ce que je mange, à mes vêtements, sans parler du manque de sommeil. Et ça isole. Les gens ne comprennent pas. C’est une maladie moche. J’aimerais leur dire que c’est pas contagieux et que NON ce n’est pas le stress. Les causes sont multifactorielles: le facteur génétique, les allergies, l’état émotionnel…


Ma maladie m’a aussi beaucoup appris : à me respecter, respecter mon corps, à m’adapter au quotidien et à poursuivre mes rêves. Cela faisait des années que je voulais partager ma passion des plantes, et là je viens de créer ma page Instagram @phytophileae dans laquelle je raconte mon quotidien avec la dermatite et comment les plantes m’aident. Cela m’a aussi orienté vers mon mon master en valorisation des ressources végétales pour les cosmétiques. Mon rêve est d’aller jusqu’au bout de ces projets pour donner encore plus de conseils pour mieux vivre grâce aux plantes et notamment avec la dermatite atopique”


Auriane, 26 ans a témoigné de son expérience avec la communauté Vik pour aider un maximum de personnes qui passent par là.

Si tu es aussi touché par la Dermatite et que tu as des questions sur la maladie, n'hésite pas à me les poser c'est ici : 👇🏻
IOS : https://cutt.ly/igTDFy9
Android : https://cutt.ly/ZgTDdMH

Avec tout mon amour,

Vik. ❤️

share