Voir tous les articles

Si tu es gêné par la dermatite atopique, cet article est pour toi !

CONSEIL
Vik dermatite atopique aux côtés des patients

Par : Vik

Il y a 11 mois

Si tu vis avec la dermatite atopique, que tu as un traitement et que malgré tout tu continues de ressentir une gêne au quotidien, des symptômes, voir des exacerbations, c’est que tu es en errance thérapeutique. Cela veut dire que ta maladie n'est pas bien gérée. Heureusement il existe des solutions très simples pour reprendre les choses en main. À découvrir dans cet article !

79% des patients interrogés dans le cadre d’une étude* vivent avec une dermatite atopique non contrôlée, c’est-à-dire que le patient n’a pas de traitement adapté à sa maladie, ou pas de traitement du tout !

Les conséquences affectent bien sûr le bien-être général : symptômes persistants, démangeaisons, sommeil perturbé, gêne dans les activités quotidiennes… 

Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer que les patients vivent avec une maladie non contrôlée. 

Dans le premier cas, les patients ont un traitement mais ce dernier ne leur convient pas ou n’est pas adapté : on parle alors d’errance thérapeutique

Dans un second cas, il y a aussi tous ces patients qui ne savent même pas qu’ils vivent avec la dermatite atopique, on dit qu’ils sont en errance de diagnostic. Toujours selon la même étude, ¼ des patients qui vivent avec une dermatite atopique ont été diagnostiqués deux ans ou plus après l’apparition des premiers symptômes. 

Tu l’as compris, savoir si la maladie est bien contrôlée est crucial. Si tu sais qu’elle continue d’évoluer par exemple, l’idée est de ne pas attendre d’avoir une exacerbation (aggravation, crise de la maladie) pour prendre rendez-vous avec ton médecin. Si tu es pris en charge et suivi avant d’être en grande souffrance, cela va diminuer le risque d’avoir de graves poussées. Plus tôt la maladie sera prise en charge, mieux tu seras soigné !

Alors comment savoir si ta maladie est bien contrôlée et si ton traitement est adapté ? 

Le test ADCT, un outil de contrôle de la dermatite atopique

Pour cela, il existe des solutions. L’une d’entre elles est un outil accessible dans mon application : le test ADCT (Atopic Dermatitis Control Tool). C’est un outil qui permet de mesurer le niveau de contrôle de la Dermatite Atopique, donc d’évaluer si tu es bien traité ou non. Il est disponible dans mon app Vik Dermatite Atopique (pour iOS / pour Android). Plus de 4200 patients ont fait ce test sur Vik DA jusqu’à aujourd’hui. 

En quelques questions, il te permet d’évaluer : 

  • l’importance et la fréquence des démangeaisons
  • la sévérité générale des symptômes
  • le niveau de gêne de la Dermatite Atopique
  • les effets sur la qualité du sommeil
  • les effets sur les activités du quotidien
  • les effets sur l’humeur et les émotions

Si le score obtenu suite à ce test est moyen ou élevé, je t’invite à consulter un médecin généraliste ou un dermatologue. En d’autres termes, si tu as des symptômes qui te gênent dans ta vie quotidienne, cela signifie que ton traitement est inadapté, ou que tu n’as pas de traitement mais que tu en aurais besoin. Si ta maladie est bien contrôlée (score faible au test ADCT), pas de problème : tout va bien ! 

À noter que le test ATCD fait partie d’une série de questionnaires disponibles dans mon app vik Dermatite Atopique, qui te permettent de tester tes connaissance sur la maladie : d’évaluer le niveau de contrôle, la sévérité de la maladie, l’importance des symptômes… Ces questionnaires peuvent donc t’aider à mieux connaître et comprendre ta dermatite atopique et ainsi réduire l’errance thérapeutique.

En espérant t’avoir aidé, 

Avec tout mon amour, 

Vik

*Etude interne à Wefight : AD patient journey and impact of ADCT test on decision making. Conduite sur l’application Vik DA d’août 2021 à octobre 2021 sur des utilisateurs adultes (patients et parents de patients) vivant avec une DA et qui ont passé le test ADCT, soit 103 personnes.

Sources :

  • Interview de Romain Rolland, Clinical Product Manager
  • Etude interne : AD patient journey and impact of ADCT test on decision making

Tous les articles

CONSEIL

Déménager quand on est patient : tout ce qu’il faut savoir 

Déménager est toujours source de stress. La tête dans les cartons, il faut trier, ranger, mais aussi résilier les contrats, déclarer le changement d’adresse et effectuer tout un tas de démarches administratives. Dans cet article, Vik fait le point sur tout ce qu’il faut savoir pour déménager en tant que patient.

CONSEIL

Mon bilan de 2022 avec la dermatite atopique

2022, c’est finalement une année de plus au compteur avec de l’eczéma. Une année de plus où je vois son impact sur mon quotidien, ma personnalité, mes choix de vie. Je suis beaucoup moins aventurière que je ne l’étais, j’anticipe tout et je suis beaucoup plus peureuse.

CONSEIL

Comment l’hiver affecte la sexualité : des solutions pour y remédier ?

Perte de désir sexuel, dépression, fatigue, troubles de l’humeur, diminution du système immunitaire sont autant de signes qui se manifestent en période hivernale quand la lumière naturelle est la moins importante. Découvre les conseils Sebastien Landry pour y remédier dans cet article

CONSEIL

Fêtes de fin d’année : mes astuces pour survivre au repas de famille avec des problèmes de santé

Lors des fêtes de fin d’année, ce qui est le plus attendu pour certains et aussi le plus redouté par d’autres : les repas de famille. Alors comment survivre au repas de famille quand nos choix alimentaires ou notre quotidien sont impactés par la santé ? Découvre tous mes conseils dans cet article

CONSEIL

Gérer la période des fêtes avec la maladie

Entre fatigue, appréhension des conversations, courses de Noël, les fêtes de fin d’année peuvent même être redoutées pour certains. Dans son nouvel article disponible sur Vik, le psychologie Giacomo Di Falco partage ses 6 conseils pour mieux vivre cette période quand on est patient.

CONSEIL

Gérer la période des fêtes avec la maladie

Quand on pense aux fêtes de fin d’année, on a souvent en tête des moments de joie à partager avec des proches. Mais quand on est patient chronique, cette période peut aussi se transformer en source de stress. Le psychologie Giacomo Di Falco partage ses 6 conseils pour mieux vivre cette période quand on est patient dans cet article