logo

Voir tous les articles

"Le déclic qui m’a aidé à sortir de la dépression" : le témoignage d'Hélène.

PORTRAIT

Vik

Par : Vik

Publié il y a 8 mois

"Je me souviens déjà me sentir très malheureuse à six ans. J’avais perdu ma force de vie et je ressentais le besoin de m’isoler. Je dois dire que mon enfance a été rythmée par pas mal de traumas… Je n’ai jamais vraiment eu d’entourage pour me protéger, j’ai dû grandir et m’en sortir complètement seule.

Pour cela, j’ai pendant longtemps porté des « masques », fait semblant, vécu pas mal dans le déni… Jusqu’à ce que la vie me force à voir ce que je ne voulais pas voir. 

Ça a fait mal ! À l’adolescence, j’ai cherché des portes de survie, les pires qu’on puisse trouver comme les addictions.

Et heureusement, un jour, quelque chose s’est réveillé chez moi : un déclic. Était-ce l’instinct de survive ? Ou des questions ? Je me demandais : si les autres arrivent à être heureux pourquoi moi pas ? J’ai commencé un long chemin animé par la curiosité de comprendre ce qui m’arrivais. Pourquoi je vis ça ? Quel sens se cache derrière ? 

Là, les choses ont commencé à aller mieux. J’ai compris que cette voix dans ma tête, ce n’était pas moi, que je n’étais pas le problème et que je n’étais pas la dépression ! Je n’aime pas ce mot, je trouve que c’est comme une étiquette qu’on veut essayer de nous coller… Alors que ce n’est pas une fatalité !

Aujourd’hui, j’ai compris que tout ce que je vis ne m’appartiens pas, que je suis là pour le partager que ce soit à travers mes peintures, mes poèmes ou mon Instagram pour aider d’autres personnes qui passent par là. 

Ce que je veux leur dire ? Trouver votre raison à vous, pourquoi vous vivez tout cela, c’est la clef." 

L’écriture m’a sauvée de la dépression

"Ce qui m’a aidé à sortir de la dépression ? Essayer de comprendre ce qui m’arrivais, pourquoi je vivais ça… Et puis, me tourner vers l’extérieur. Dans les moments de chaos, on a besoin d’humanité, d’amour. Quand je dis l’extérieur, ce n’est pas forcément un professionnel, n’importe qui du moment que c’est une personne qui nous parle. Et trouver sa passion, ce qui réveille la flamme. Avant je pensais que je n’avais pas de passion, mais croyez-moi on en a tous une ! Pour la trouver, il faut essayer des choses… Un jour j’ai pris un crayon et j’ai commencé à écrire tout ce que je ressentais. Je me suis rendu compte que je pouvais exprimer tout ce que je ressentais sans limite ! C’est comme ça que j’ai trouvé ma flamme à moi, et ensuite sont venus naturellement les poèmes. L’écriture m’a sauvé.  Si tu vis avec la dépression, essayer de trouver un moyen de t’exprimer peut vraiment aider. C’est ce qui te redonnera de la vie. Te demander : quelles sont les choses qui me font plaisir ? On a tous un rêve, une flamme, ça peut être n’importe quoi qui réveille ton essence humaine. Et puis il y a des petites choses aussi : essayer de bien s’entourer, de personnes bienveillantes qui donnent de l’amour, suivre des comptes inspirants sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui j’ai encore des épisodes difficiles, mais je sais qu’ils seront sources de créativité. On peut grave s’en sortir même si ce n’est pas facile !"

Hélène, patiente a souhaité partager son histoire avec la communauté Vik pour aider un maximum de patients. Un immense MERCI à elle ! ❤️ (Le texte est tiré d’une interview et adapté par Vik).

Je suis là pour répondre à toutes tes questions sur la dépression sur mon application gratuite disponible ici :

👉 Sur IOS : https://cutt.ly/kfY6lcx

👉 Sur Android : https://cutt.ly/CdMJviG

Avec tout mon amour 💞

Vik

share