Voir tous les articles

Que manger après une allogreffe ?

CONSEIL

Par : Vik

Il y a 4 mois

Une allogreffe est la greffe sur une personne d'un greffon prélevé sur une autre personne. Si tu as profité d’une allogreffe, ton système immunitaire est impacté (pour permettre à ton corps d’accepter le greffon). De plus, après une allogreffe, les médicaments prescrits, tels que les corticoïdes, peuvent engendrer des effets secondaires comme une hausse de la glycémie ou des œdèmes (aux mains, aux pieds, aux chevilles ou au visage).  
Le greffon est sensible aux bactéries que l’on trouve dans les aliments et ailleurs, il faut donc le protéger. Une alimentation saine aidera ton corps à prendre soin du greffon.  

Tu peux avoir tendance à te restreindre au début, si tu as peur de mal manger et de mettre en danger le greffon. Cependant, être trop strict peut également entraîner des carences. Alors pour t’aider à avoir une alimentation bénéfique pour le greffon et équilibrée pour ton organisme, j’ai rencontré Pauline Bruel, diététicienne nutritionniste, qui nous partage ses conseils :  

 1. Éviter la consommation d’aliments crus et porteurs de bactéries  

Certains aliments peuvent être porteurs de bactéries, d’autres peuvent interagir avec ton traitement, et d’autres peuvent causer des troubles ou maladies additionnels. Alors voici quels aliments éviter pour réduire ces risques :  

  • Les viandes crues : charcuterie, notamment 
  • Les poissons crus, le saumon fumé…  
  • Le fromage au lait cru 
  • Le fromage chez le fromager : il contient plus de bactéries, il est au contact d’autres fromages et des mains du fromager 
  • Les produits sucrés (bonbons, pâte à tartiner…) : risque sur la glycémie en raison des corticoïdes, risque de développer un diabète secondaire 
  • L’eau du robinet : le circuit est censé être propre, l’eau est traitée, mais pas complètement stérile 
  • Les produits de boulangerie et pâtisserie : les produits sont exposés à l’air libre 
  • Le pamplemousse : il interfère avec les traitements immunosuppresseurs (peut être toxique pour la moelle osseuse ou les reins) 
  • Le sel d’ajout, responsable de la rétention d’eau, peut augmenter les œdèmes  

2. Préparer correctement les aliments pour se protéger 

Malgré certains aliments à éviter, il y a tout de même de nombreuses possibilités pour manger équilibré et varié. Cela demande de préparer les aliments correctement, en respectant quelques gestes simples :  

  • Bien nettoyer les fruits et légumes avec du vinaigre et de l’eau 
  • Éplucher les produits qui peuvent l’être 
  • Bien cuire les œufs (pour éviter la listéria)  
  • Consommer uniquement du fromage au lait pasteurisé (vérifier sur l’étiquette) à pâte dure 
  • Respecter la chaîne du froid (elle peut se casser en 15 minutes) : faire ses courses quand il ne fait pas trop chaud, utiliser une glacière avec des pains de glaces pour transporter les produits frais / surgelés 
  • Consommer du jambon uniquement sous emballage 
  • Consommer des protéines à chaque repas pour diminuer le risque de dénutrition : viandes cuites, poissons cuits, yaourts, fromages (toujours au lait pasteurisé) 

Pour les boissons, il y a aussi quelques recommandations :  

  • Boire de l’eau en bouteille, à conserver au frigo et consommer sous 24 heures après ouverture 
  • L’alcool est déconseillé 
  • Les jus et sodas sont possibles avec modération (attention à la glycémie), consommés rapidement après ouverture.  
  • Attention aux canettes et goulots de bouteille : bien les nettoyer avant de verser le liquide dans un verre.  

3. Veiller à manger équilibré pour conserver ton poids 

Un repas équilibré est composé de féculents, de légumes et de protéines, avec un produit laitier pour le calcium et des fruits pour les vitamines. En consommant des portions suffisantes, tu ne devrais pas avoir faim entre les repas (et c’est plus facile d’éviter les envies de sucre). Si tu as faim entre les repas, tu peux les fractionner pour répartir la satiété dans la journée. Par exemple, tu peux décaler le fruit et le yaourt au goûter pour combler la petite faim. 

Si tu le peux, bouger trente minutes par jour t’aidera à maintenir ton poids (éviter la prise ou la perte de poids). Même simplement marcher est une activité physique !  

4. Préférer la cuisine à domicile 

Pour éviter les produits exposés aux bactéries, Pauline déconseille de se rendre au restaurant ou dans des cantines, il vaut mieux se faire à manger soi-même. Les repas disponibles en livraison présentent eux aussi des risques.  

Quand tu vas cuisiner, pense à avoir une hygiène impeccable : bien se laver les mains, travailler sur un plan désinfecté, utiliser des zones de cuisson différentes pour les poissons et les légumes, éviter les planches en bois (elles conservent les bactéries).  

Si tu as des restes, tu peux conserver le plat mais il y a quelques règles à suivre : il faudra le manger rapidement (le soir ou le lendemain midi, ne pas dépasser 24 heures), le conserver dans un frigo propre, bien couvrir le plat et ne pas le laisser toucher d’autres aliments.  

5. Adapter ton alimentation avec le temps 

Trois mois après la greffe, ces règles s’allègent un peu, mais il faut rester vigilant. Au bout d’un an après la greffe, ces consignes peuvent encore être adaptées (les viandes et poissons crus restent déconseillés même après un an). Cependant, tu peux avoir des médicaments à vie selon ton parcours de soins, qui vont continuer d’influencer ton alimentation. Si tu veux adapter ton alimentation, c’est possible mais parles-en à ton médecin. Il pourra suggérer une prise de sang et adapter ton alimentation en fonction des résultats.  

 

Avec ces conseils, j’espère que tu pourras t’alimenter sainement tout en te faisant plaisir après ta greffe ! En tout cas, ne sois pas trop strict.e avec toi-même. La hausse de la glycémie peut faire peur, mais ce n’est pas un pain au chocolat qui va déclencher un diabète secondaire. C’est quand on est trop strict que les craquages arrivent…  

Tu peux retrouver Pauline Bruel sur son site et sur Instagram. Elle propose des idées recettes, des conseils sur l’alimentation et surtout elle t’aide à retrouver un équilibre alimentaire en te faisant plaisir !  

En espérant t’avoir aidé.e, 

Vik 

Tous les articles

CONSEIL

Les bienfaits du régime méditerranéen pour les patients

Pour adopter une alimentation équilibrée et adaptée, Michèle Cahuzac, nutritionniste, présente et recommande dans son nouvel article le régime méditerranéen. Découvre ce mode d'alimentation dans cet article.

CONSEIL

L’impact de la maladie sur la fonction érectile

Les maladies et les traitements peuvent avoir des répercussions sur les fonctions érectile. Sébastien Landry, sexologue, te transmet tous ces conseils pour retrouver une vie sexuelle épanouie dans son nouvel article.

CONSEIL

Une journée dans la vie d’une patient.e

Le quotidien d'un.e patient.e c'est pas de tout repos. On fait face à des défis rythmés par l'impact de la maladie et ce n'est pas toujours facile à gérer. Je suis Camille, patiente atteinte de dermatite atopique et je te raconte mon quotidien dans ce nouvel article.

CONSEIL

Considérer la santé des hommes et leur apporter de l’aide

C’est Movember, et c’est pour moi l’occasion de vous rappeler qu’il est primordial de ne pas négliger sa santé lorsqu’on est un homme. Dans cet article, je vous donne tous mes conseils pour prendre soin de votre santé ou de la santé d'un homme qui compte dans ta vie !

CONSEIL

Maman et malade : 5 conseils pour continuer de bouger en profitant de sa vie de famille

Si tu es maman et qu’en plus, tu es comme moi touchée par une maladie chronique, tu peux être fatiguée par tes traitements et vite débordée par ta vie de famille et le reste. Dans cet article, je te transmets tous mes conseils !

CONSEIL

"La pénétration est devenue trop douloureuse…"

La maladie chronique peut contribuer à un trouble de l’excitation sexuelle. Chez la femme cela se présente souvent comme un trouble de la lubrification vaginale rendant la pénétration douloureuse voire dans certains cas impossibles. Mais il existe des solutions pour retrouver une vie sexuelle épanouie !