Voir tous les articles

La Leucémie Lymphoïde Chronique : que faut-il savoir ? 

CONSEIL
Vik Leucémie Lymphoïde Chronique aux côtés des patients

Par : Vik

Il y a 8 mois

La leucémie lymphoïde chronique est la forme la plus fréquente de leucémie en France, elle aussi la moins sévère ! Même si cela reste une maladie maligne, vivre avec est possible. Dans cet article, je te parle de la LLC : ce qui se passe dans ton corps, les symptômes, les facteurs de risque, les traitements possibles, des liens utiles. 

LLC : qu’est-ce que c’est ?

Les cellules sanguines sont créées dans la moelle osseuse. Si tu vis avec une leucémie lymphoïde chronique, cela veut dire que dans la moelle osseuse la production de cellules sanguines est perturbée. Donc on trouve de nombreux lymphocytes B anormaux et immatures (défectueux) dans la moelle osseuse, le sang et éventuellement les ganglions lymphatiques (les organes qui filtrent les germes du corps) et la rate. L’accumulation de ces cellules défectueuses entraîne des risques pour le patient : AVC, infections, pneumonie, faiblesse générale en raison des organes qui cessent progressivement de fonctionner… Cette maladie est dite chronique, cela signifie qu’elle évolue lentement. 

Un cancer fréquent mais peu sévère 

La LLC est la leucémie la plus fréquente avec environ 4500 nouveaux cas chaque année en France. Elle représente 30 % des leucémies. C’est la forme de leucémie la moins sévère : on peut vivre avec pendant 5 à 20 ans sans traitement. Elle touche plus souvent les hommes (60 % des cas) et l’âge moyen au diagnostic est de 70 ans. La LLC ne touche pas les enfants. 

Une maladie invisible pendant longtemps

On peut vivre avec la Leucémie Lymphoïde Chronique sans symptômes si le taux de cellules cancéreuses est faible, alors la maladie n’est diagnostiquée que fortuitement, lors d’une prise de sang indiquant de nombreux globules blancs. 

Des symptômes plus tardifs peuvent apparaître : 

  • Adénopathie : ganglions lymphatiques gonflés. Ce sont habituellement des organes de la taille d’un petit pois, situés principalement dans le cou, l’aisselle et l’aine. Quand ils gonflent c’est le signal d’une agression de l’organisme. Pour une angine par exemple, cela dure une semaine. Si cela dure plus longtemps, il faut consulter rapidement un médecin. 
  • fatigue
  • perte d’appétit 
  • sueurs nocturnes 
  • douleur abdominale (en raison d’une hypertrophie de la rate) 
  • infections répétées 
  • pâleur et tendance accrue aux ecchymoses (on se fait plus facilement des “bleus” en se cognant)

Certains symptômes sont des signes d’évolution de la maladie. Contacte ton médecin généraliste ou ton hématologiste si tu constates : 

  • de la fièvre
  • une perte de poids
  • des troubles respiratoires

Quels sont les facteurs de risque ?

Aujourd’hui, aucun facteur de risque n’est identifié dans l’apparition de la Leucémie Lymphoïde Chronique. 

La leucémie n’est ni héréditaire ni contagieuse, même s’il existe quelques formes familiales. 

Comment est prise en charge la LLC ?

La leucémie lymphoïde chronique est une maladie qui évolue lentement, donc le plus souvent on ne fait que surveiller pendant plusieurs années, notamment le nombre de lymphocytes B dans le sang. 

La stratégie thérapeutique est définie en accord avec le patient et le médecin, en fonction du stade d’avancement de la maladie, de la présence de symptômes et de l’évolutivité de la maladie. 

Si besoin, des traitements sous forme de cures peuvent être mis en place : 

  • une chimiothérapie : pour réinitialiser le système immunitaire déficient
  • des anticorps monoclonaux : anticorps spécifiques reproduits en série pour s’attaquer aux cellules tumorales
  • des corticostéroïdes : médicaments indispensables contre les douleurs inflammatoires et les troubles de l’auto-immunité

Le but de ces cures est de stopper l’évolution de la maladie et de traiter les symptômes. 

Vers quelles associations se tourner ?

Si tu veux échanger avec d’autres patients, trouver du soutien, lire des témoignages de personnes qui vivent ou ont vécu un parcours proche du tien, je te propose quelques pistes. 

Pour commencer, la SILLC, l’association de Soutien et d’Information à la Leucémie Lymphoïde Chronique et la Maladie de Waldenström, donne de nombreuses informations sur la maladie, le parcours de soin et des témoignages de patients. 

La SILLC va fusionner avec FLE, France Lymphome Espoir, pour devenir ELLyE : Ensemble Leucémie, Lymphomes Espoir, l’association de référence de patients atteints de cancer du sang. 

Un message à garder à l’esprit 

“J’ai une maladie, mais je ne suis pas malade”, c’est le témoignage d’Alain, 70 ans, vivant avec une LLC. Cela montre bien qu’il est très souvent possible de vivre avec une LLC sans présenter de symptômes, donc le savoir permet de prendre ses précautions en cas d’évolution de la maladie. Mais bien vivre avec une LLC, c’est tout à fait possible ! 

Si tu veux en apprendre plus sur la LLC, profiter de conseils pour mieux vivre avec, ou lire d’autres témoignages de patients, tu peux cliquer juste ici !

En discutant avec moi sur mon application mobile, tu trouveras des informations vérifiées et sûres, un agenda pour te rappeler ton traitement et encore d’autres fonctionnalités pour t’accompagner dans ton parcours de soin avec la LLC. Pour télécharger mon app’: 

En espérant t’avoir aidé, 

Avec tout mon amour, 

Vik

Sources : 

Tous les articles

CONSEIL

Une journée dans la vie d’une patient.e

Le quotidien d'un.e patient.e c'est pas de tout repos. On fait face à des défis rythmés par l'impact de la maladie et ce n'est pas toujours facile à gérer. Je suis Camille, patiente atteinte de dermatite atopique et je te raconte mon quotidien dans ce nouvel article.

CONSEIL

Considérer la santé des hommes et leur apporter de l’aide

C’est Movember, et c’est pour moi l’occasion de vous rappeler qu’il est primordial de ne pas négliger sa santé lorsqu’on est un homme. Dans cet article, je vous donne tous mes conseils pour prendre soin de votre santé ou de la santé d'un homme qui compte dans ta vie !

CONSEIL

"La pénétration est devenue trop douloureuse…"

La maladie chronique peut contribuer à un trouble de l’excitation sexuelle. Chez la femme cela se présente souvent comme un trouble de la lubrification vaginale rendant la pénétration douloureuse voire dans certains cas impossibles. Mais il existe des solutions pour retrouver une vie sexuelle épanouie !

CONSEIL

Comment la santé m’a rendue plus sensible à l’écologie ?

Allier le quotidien de patient et choix en termes d’écologie n’est pas toujours simple. Ce sentiment peut laisser place à une certaine culpabilité voire de l'éco-anxiété. Mais tu n'y es pour rien ! Voici quelques gestes quotidien pour trouver un équilibre entre tes valeurs et ta santé !

CONSEIL

Mon proche refuse de prendre soin de lui : que faire ?

Il existe plusieurs pistes pour aider ton proche, j'ai rencontré une psychologue pour te partager ses conseils !

CONSEIL

Mon anxiété m'empêche de dormir

Quand vient le moment de se coucher, les anxiétés viennent parfois frapper à ta porte pour t'empêcher de dormir. tu as déjà tout essayer pour les chasser ? Découvrir dans cet article d'autres méthodes pour t'aider à t'endormir paisiblement !