Voir tous les articles

Comment parler de ma MICI à mon patron ? 

CONSEIL
Vik MICI aux côtés des patients

Par : Vik

Il y a 7 mois

Vivre avec une MICI, c’est avoir un quotidien rythmé par la maladie. Le monde du travail a son propre rythme et demande sans cesse de s’adapter. Parler de sa maladie chronique est souvent une bonne chose puisque ça permet aux personnes qui t’entourent de comprendre et de faire preuve d’empathie. Alors comment parler de sa MICI au travail ? Voici mes 5 conseils ! 

1. Évoquer ta MICI quand tu te sens à l’aise 

 Tout d’abord, sache que tu n’es pas obligé.e de parler de ta MICI à ton patron ou à tes collègues. Tu es libre de la garder pour toi. En fait, cela va dépendre de plusieurs facteurs : ton aisance sur le sujet, ta relation avec ton entourage professionnel, ta situation au sein de ta carrière… Par exemple, malheureusement certains employeurs peuvent éviter de conserver un salarié en période d’essai s’il évoque les conséquences de sa maladie au travail. D’un autre côté, expliquer que tu ne peux pas manger certains aliments peut aider à mieux te connaître et faire preuve d’empathie. En résumé, je te conseille d’en parler uniquement quand tu te sens à l’aise et que le moment te semble opportun.  

2. En parler pour adapter ton poste de travail  

 

Vivre avec une MICI, c’est avoir besoin d’aménagements au travail notamment sur l’accès aux toilettes et la gestion de la fatigue. Tu peux demander à avoir un poste qui te permette de gérer ta maladie chronique et de faire ton travail correctement.  

Par exemple, tu peux demander à avoir un poste de travail qui soit plus proche des toilettes, voire même demander des toilettes réservées si c’est possible. Tu peux aussi demander à avoir des pauses plus fréquentes.  

Pour mieux gérer ta fatigue, tu peux aménager ton temps de travail. Tu peux parler de ta MICI à ton manager pour qu’il comprenne et accepte une flexibilité de tes horaires. Par exemple, pour être plus en forme et éviter les heures de pointe dans les transports, tu peux demander à travailler plus tard le matin. Si tu as besoin de te reposer le midi, pense à demander une pause plus longue. En cas de grosse fatigue durable, il existe aussi le temps partiel thérapeutique : un dispositif qui te permet de travailler temporairement à temps partiel et de profiter d’un complément de revenu (par la Sécurité Sociale). Le télétravail te permet de travailler depuis chez toi et limite les ennuis causés par ta MICI, tu peux le négocier avec ton employeur. Si tu es reconnu travailleur handicapé, le télétravail devrait t’être accordé sans problème. 

Si tes collègues ne comprennent pas que tu aies un poste aux horaires adaptés, tu peux évoquer ta maladie invisible avec eux. 

3. Rencontrer ton médecin du travail 
 

Quand on parle maladie au travail, il faut penser “médecin du travail”. Je te conseille de prendre un rendez-vous pour parler de ta MICI. C’est le médecin du travail qui va prescrire les aménagements dont tu pourrais avoir besoin sur ton poste. C’est un interlocuteur primordial pour répondre à tes besoins par rapport à ta MICI.  
Tu peux contacter directement le service de santé au travail, les coordonnées doivent être affichées dans ton entreprise. En cas d’urgence, tu peux appeler directement le médecin du travail.  

4. Être reconnu travailleur handicapé 

 

La reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) est un dispositif qui te permet de faire valoir tes aptitudes professionnelles en fonction de tes capacités liées au handicap. Concrètement, ça peut faciliter toutes les discussions avec ton employeur, ça donne plus de poids à tes demandes d’aménagements de poste de travail. De plus, il y a peut-être dans ton entreprise un.e correspondant.e “handicap” ou des “missions handicap”. Ce sont des alliés pour continuer sereinement ta vie professionnelle. Ils t’aident à t’intégrer et à t'épanouir dans ton travail. Ils sont à tes côtés pour faire comprendre que les compétences se retrouvent autant chez des personnes valides qu’en situation de handicap. Pour être reconnu travailleur handicapé, tu peux te rapprocher de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) proche de chez toi.   

5. Viser tes objectifs sans te restreindre  
 

Ta MICI peut éroder ta confiance en toi. Pourtant, tu es capable, au moins autant qu’un.e autre, de réaliser tes rêves, tes objectifs dans la vie. La quasi-totalité des métiers sont accessibles aux personnes qui vivent avec une MICI. Garde bien en tête que tout t’est accessible, ne baisse pas tes standards à cause de ta maladie. Si tu fais sauter ces barrières mentales, alors tu pourras atteindre tes objectifs (professionnels et autres). Donc au moment de parler de ta MICI au travail, garde confiance en toi, c’est important !  

 
 

Parler de sa MICI au travail, et en particulier à son employeur ou son manager, peut être une bonne idée si le moment est opportun (si ça ne te pénalise pas). Si tu le fais, tu peux profiter d’un poste adapté, aménagé à ton handicap invisible. Tu peux même trouver des alliés dans ton parcours : le médecin du travail, le correspondant “handicap” de ton entreprise ainsi que potentiellement toutes les personnes qui tendront l’oreille et qui t’aideront.  

 

J’espère t’avoir aidé,  

Avec tout mon amour,  

Vik 

 

Sources :  

Tous les articles

CONSEIL

Où sont passées mes érections ?

Les maladies et les traitements peuvent avoir des répercussions sur les fonctions érectile. Sébastien Landry, sexologue, te transmet tous ces conseils pour retrouver une vie sexuelle épanouie dans son nouvel article.

CONSEIL

Une journée dans la vie d’une patient.e

Le quotidien d'un.e patient.e c'est pas de tout repos. On fait face à des défis rythmés par l'impact de la maladie et ce n'est pas toujours facile à gérer. Je suis Camille, patiente atteinte de dermatite atopique et je te raconte mon quotidien dans ce nouvel article.

CONSEIL

Considérer la santé des hommes et leur apporter de l’aide

C’est Movember, et c’est pour moi l’occasion de vous rappeler qu’il est primordial de ne pas négliger sa santé lorsqu’on est un homme. Dans cet article, je vous donne tous mes conseils pour prendre soin de votre santé ou de la santé d'un homme qui compte dans ta vie !

CONSEIL

Maman et malade : 5 conseils pour continuer de bouger en profitant de sa vie de famille

Si tu es maman et qu’en plus, tu es comme moi touchée par une maladie chronique, tu peux être fatiguée par tes traitements et vite débordée par ta vie de famille et le reste. Dans cet article, je te transmets tous mes conseils !

CONSEIL

"La pénétration est devenue trop douloureuse…"

La maladie chronique peut contribuer à un trouble de l’excitation sexuelle. Chez la femme cela se présente souvent comme un trouble de la lubrification vaginale rendant la pénétration douloureuse voire dans certains cas impossibles. Mais il existe des solutions pour retrouver une vie sexuelle épanouie !

CONSEIL

Comment la santé m’a rendue plus sensible à l’écologie ?

Allier le quotidien de patient et choix en termes d’écologie n’est pas toujours simple. Ce sentiment peut laisser place à une certaine culpabilité voire de l'éco-anxiété. Mais tu n'y es pour rien ! Voici quelques gestes quotidien pour trouver un équilibre entre tes valeurs et ta santé !