Voir tous les articles

Et si l’abstinence sexuelle pouvait améliorer la relation de couple pour certains patients ?

CONSEIL
Vik Ovaire aux côtés des patients

Par : Vik

Il y a 9 mois

S’abstenir intentionnellement d’avoir des relations sexuelles, et si cela pouvait aider lorsque l’on rencontre des difficultés dans sa sexualité ! Une pause qui se déroule sur un laps de temps prédéterminé à deux et qui, une fois terminée, permet de rendre la reprise d’autant plus savoureuse. Lorsque la pathologie chronique s’immisce dans le couple, lorsque les rapports sexuels sont devenus source d’angoisse, de grand stress car ils sont douloureux, ou difficile à mettre en place, alors peut être que l’abstinence peut devenir une aide pour sa vie de couple. 

  

Je sais cela paraît saugrenu, mais comme nous l’avons déjà abordé lors de précédents articles les problématiques intimes, sexuelles et parfois relationnelles sont fréquentes lorsque l’un des membres du couple est touché par une maladie chronique. De ce fait, en s’abstenant volontairement de faire l’amour pendant une période prédéterminée, cela pourrait non seulement aider à raviver l’étincelle sur le plan sexuel, mais aussi améliorer la relation de couple. 

  

Et oui ! Parfois, le sexe doit être mis de côté pour que l’on se reconnecte correctement à l’autre et qu’il ou elle comprenne nos désirs et nos besoins. Bien entendu le ou la partenaire en fera de même. Nous le savons, les ébats sexuels ne sont pas la seule forme de plaisir sexuel qui soit appréciée dans un couple.  

  

Quels impacts peut avoir l’abstinence sur le couple en difficulté face à la sexualité ? 

  

Ø  Permettre de se toucher sans « peur » que cela déclenche un rapport sexuel. Prenons l’exemple d’une femme ayant des douleurs à la pénétration depuis qu’elle est malade. Celle-ci n’ose plus toucher son partenaire de peur qu’il interprète cette approche comme une invitation à un rapport sexuel. 

Ø  Permettre de passer du temps ensemble, de façon différente. Réaliser des activités de loisir, des moments de tendresse, etc. 

Ø  Permettre de parler de sa sexualité, ses fantasmes, ses désirs sans crainte de passage à l’acte immédiat : juste communiquer, à deux. 

  

 Voici les conseils que je peux te donner pour préparer la reprise de la sexualité 

1.  Communique avec ta ou ton partenaire, sur tous les domaines, et surtout sur votre sexualité !  

2.  Mets en avant les problèmes que tu rencontres en ce moment : baisse de libido, douleurs, peur face à la sexualité, etc. 

3.  Dis-lui que tu l’aimes : trop de personne imagine que si on n’a pas envie de sexe on ne s’aime plus …. C’est faux ! Le désir sexuel peut être absent alors que le désir amoureux est présent. 

4. Réaliser des activités à deux, plus la complicité en dehors du lit sera présente plus elle s’exprimera sous la couette lors de la reprise des rapports sexuels. 

5. Développer ou renouer avec le toucher ! La place du toucher dans le couple est importante : massage, tendresse, caresses, baisers, … Il est le socle de la vie intime. 

6. Préparer la reprise de la sexualité : n’hésites pas à mettre en avant tes doutes, tes inquiétudes, la vitesse à laquelle tu aimerais reprendre vos rapports sexuels. Pourquoi pas une reprise en douceur ! Sans pénétration par exemple.  

Et oui l’abstinence, si elle est consentie par les deux membres du couple peut être intéressante dans un contexte où les difficultés sexuelles polluent la vie de couple. Bien entendu il faut cadrer cette abstinence, sa durée, ses objectifs, … Pour finir, et je pense que tu l’auras compris, afin que cette période doit être propice à une vie de couple, même si le sexe est absent …  

  

Sébastien Landry 

Psycho-Sexologue 

https://www.psychosexologie.fr 

Tous les articles

CONSEIL

Comment l’hiver affecte la sexualité : des solutions pour y remédier ?

Perte de désir sexuel, dépression, fatigue, troubles de l’humeur, diminution du système immunitaire sont autant de signes qui se manifestent en période hivernale quand la lumière naturelle est la moins importante. Découvre les conseils Sebastien Landry pour y remédier dans cet article

CONSEIL

Fêtes de fin d’année : mes astuces pour survivre au repas de famille avec des problèmes de santé

Lors des fêtes de fin d’année, ce qui est le plus attendu pour certains et aussi le plus redouté par d’autres : les repas de famille. Alors comment survivre au repas de famille quand nos choix alimentaires ou notre quotidien sont impactés par la santé ? Découvre tous mes conseils dans cet article

CONSEIL

Gérer la période des fêtes avec la maladie

Entre fatigue, appréhension des conversations, courses de Noël, les fêtes de fin d’année peuvent même être redoutées pour certains. Dans son nouvel article disponible sur Vik, le psychologie Giacomo Di Falco partage ses 6 conseils pour mieux vivre cette période quand on est patient.

CONSEIL

Gérer la période des fêtes avec la maladie

Quand on pense aux fêtes de fin d’année, on a souvent en tête des moments de joie à partager avec des proches. Mais quand on est patient chronique, cette période peut aussi se transformer en source de stress. Le psychologie Giacomo Di Falco partage ses 6 conseils pour mieux vivre cette période quand on est patient dans cet article

CONSEIL

Les bienfaits du régime méditerranéen pour les patients

Pour adopter une alimentation équilibrée et adaptée, Michèle Cahuzac, nutritionniste, présente et recommande dans son nouvel article le régime méditerranéen. Découvre ce mode d'alimentation dans cet article.

CONSEIL

Une journée dans la vie d’une patient.e

Le quotidien d'un.e patient.e c'est pas de tout repos. On fait face à des défis rythmés par l'impact de la maladie et ce n'est pas toujours facile à gérer. Je suis Camille, patiente atteinte de dermatite atopique et je te raconte mon quotidien dans ce nouvel article.