Voir tous les articles

Considérer la santé des hommes et leur apporter de l’aide

CONSEIL
Vik Poumon aux côtés des patients

Par : Vik

Il y a 11 mois

Messieurs, à vos moustaches ! C’est Movember, et c’est pour moi l’occasion de vous rappeler qu’il est primordial de ne pas négliger sa santé lorsqu’on est un homme. 

Santé physique d’une part, car il est utile de faire contrôler sa prostate, notamment à partir de 50 ans, car il arrive très souvent qu’aucun symptôme ne se manifeste en cas de problème. Et comme pour la plupart des cancers, plus on dépiste tôt, et plus c'est bénin. En cas de symptômes, les plus fréquents seront une perturbation de vos habitudes urinaires, avec une augmentation des besoins, surtout la nuit. Mais aussi des difficultés à uriner de plus en plus fréquentes, avec par exemple un flux discontinu. Des douleurs peuvent également être ressenties au moment d’uriner, le plus souvent sous forme de sensation de brûlures. 

Du point de vue de la santé mentale, il faut tenir compte d’un chiffre alarmant : sur 11000 suicides commis chaque année en France, 75% concernent les hommes.  Et même si les raisons restent globalement floues et mal connues, on peut dresser tout de même un peu les contours de ce constat : selon le site "Allô Docteurs”, les hommes semblent moins s’exprimer sur leur souffrance psychologique que les femmes par exemple, et consultent globalement moins de psychologues. Peut-être à cause de conditionnements culturels ? Les hommes entre 35 et 65 ans par exemple sont plus touchés par des problèmes de crise économique et souffriraient beaucoup de ne pouvoir subvenir aux besoins de leur famille. Il existerait encore chez les hommes un phénomène de “honte” ressentie en regard d’une souffrance psychologique, comme si cela n’était censé arriver qu’aux autres. Et en effet, selon une étude réalisée par la société de sondages  YouGov pour le magazine Psychologies, seul un homme sur quatre fait appel à un psychologue pour tenter de résoudre ses problèmes contre plus d’une femme sur trois.  

Par ailleurs, le problème de l’isolement semble aggraver ces phénomènes, sachant qu’il s’agit d’isolement “psychique”, et non “géographique”. On peut être entouré de gens et souffrir en silence, ce qui semble être précisément le problème des hommes en regard du suicide. 

Mais alors que faire si on décèle un homme proche de nous qui semble aller mal ? 

Un protocole a été très bien réalisé par l’organisation caritative australienne  “R U OK?pour permettre d’ouvrir un dialogue "utile" avec une personne qui semble en souffrance psychologique : le protocole ALEC. 

“A” pour “Ask” : demander lui ce qu’il ressent exactement en ce moment, et aussi pourquoi il semble avoir changé de comportement ces derniers temps. 

“L” pour “Listen” : écouter avec attention sa réponse, sans le juger. Parler de sa souffrance permet déjà de s’en décharger de façon non négligeable. 

“E” pour “Encourage Action” : Encourager ses tentatives d’actions et de solutions pour aller mieux. Dans ces cas-là même une petite chose un tout petit peu différente compte beaucoup ! Par exemple, comment il mange ? Comment il dort ? Est-ce qu’il peut faire quelque chose d’une tout petit peu différent par rapport à cela ? 

“C” pour “Check In” : quelques temps après la discussion, vérifiez qu’elle a eu un impact. Reprenez par exemple des nouvelles par téléphone quelques jours après pour savoir s’il y a un peu de changement. Cela lui permettra de se sentir vraiment écouté et considéré. 

Cela peut prendre un tout petit peu de temps, mais sauver une vie humaine, ça n’a pas de prix ! 

Pour plus d'informations pour mieux vivre en tant que patient, télécharge le Vik correspondant à ta maladie 

Si tu vis avec un cancer : 

https://www.landing.wefight.co/vik-cancer 

Si tu vis avec une maladie chronique  : 

https://www.landing.wefight.co/vik-maladie-chronique 

Tous les articles

CONSEIL

Quels sont les facteurs de risque associés au cancer ?

Lorsqu'un cancer est diagnostiqué, l'une des questions les plus fréquentes concerne les facteurs qui ont déclenché son apparition. Vous trouverez dans cet article toutes les informations concernant les éléments qui favorisent l'apparition du cancer. Bonne lecture !

CONSEIL

Les astuces pour bien préparer son rendez-vous médical.

Comment bien préparer votre rendez-vous médical avant votre visite ? Que faire pendant et après cette consultation ? Cet article vous offre tous les conseils pratiques pour être bien préparé et tirer le meilleur parti de ce moment important.

CONSEIL

Faire disparaitre les angoisses liées au spleen de la rentrée !

Les vacances sont malheureusement finies. Pour beaucoup, cela signe le retour des angoisses liées au spleen de la rentrée. Dans cet article, je t'aide à gérer tes angoisses pour vivre cette rentrée plus sereinement.

CONSEIL

Petite Mu, le média sur le handicap invisible, nouveau partenaire de Vik !

Dans cet article découvre Petite Mu, nouveau média, créé en 2022 par deux patientes, qui sensibilise au handicap invisible sur les réseaux sociaux.

CONSEIL

Les effets indésirables des médicaments : tout savoir pour mieux agir!

En prenant des médicaments, nous consultons souvent les notices, confrontés à la liste des effets indésirables, surgissent des interrogations : nature, probabilité, gestion de ces effets, nécessité d'en parler au médecin. Cet article vise à répondre de manière simple à toutes ces questions.

CONSEIL

La méditation pour mieux vivre la maladie : mode d'emploi

Et si la méditation pouvait drastiquement améliorer ta vie avec la maladie ? C'est ce que prône Eléonore, patiente experte et chroniqueuse Vik. Elle partage dans cet article comment cette pratique l'a aidé au quotidien et quelques conseils si tu as envie de te lancer !