logo

Voir tous les articles

"En devenant malade, il y a quelque chose qui me manque : être moi-même" Camille Vorain

COACHING

Vik

Par : Vik

Publié il y a 6 mois

"En devenant malade, notre personnalité évolue ! Il y a le bon, comme développer sa compassion, sa sensibilité, sa créativité, sa résilience. Me concernant, j’ai le sentiment de comprendre les choses sous un nouvel angle, d’essayer plus souvent de me mettre à la place des autres ou encore d’être pleine de gratitude pour des choses d’une simplicité déconcertante. 

Mais il y a quelque chose qui me manque : être moi-même. Pleine de spontanéité, de vie, d’envies.”

Notre coach en santé, mais aussi patiente experte @holaeczema partage quelques conseils pour apprendre à réapprécier qui nous sommes, malgré le changement.

"En se sentant contraint d’abandonner une activité, un moment de partage avec nos proches, il y a le sentiment de perdre encore un peu plus de nous. 

Sur le moment on ne s’en rend pas bien compte : habité par la quête d’aller mieux, dévoré par la fatigue ou la charge mentale lié à la maladie, nous avançons dans le flou. 

Mais un jour, le calme refait surface, on se retourne, et nous ne nous reconnaissons plus vraiment. 

Notre corps ne nous permet plus les mêmes folies, l’insouciance et l’innocence ont laissé la place à un amas de peurs et de mini-traumatismes.

Notre quotidien a drastiquement changé, nos préoccupations aussi alors peut se pointer le sentiment d’être ennuyeux, pas fun, pas vraiment d’une bonne compagnie. Pourtant, jamais nous ne penserions cela de quelqu’un d’autre avec une maladie. 

Comment s’en sortir ?

  • Développer une nouvelle compétence par une activité adaptée à nos possibilités du moment (musique, langues, arts).
  • Découvrir de nouveaux horizons grâce à des podcasts, de la lecture ou des films.
  • Se sentir utile, par exemple, en s’investissant pour une cause.
  • Entreprendre un travail de coaching ou de psychothérapie pour accepter cette nouvelle version de nous et réapprendre à aimer notre vie, telle qu’elle est.

As-tu déjà ressenti ça ? Comment fais-tu pour te « retrouver » ? Je suis certaine que ton partage servira aux autres à se sentir compris !" Camille Vorain

share